Cinebox-Old fashioned

Réalisateurs


Stanley Donen : "On vous a cherché dans tous les gâteaux du coin !"

      

 

 

"Funny face" (Drôle de frimousse,  1957), "Singin'in the rain" (Chantons sous la pluie, 1952), "Charade" (1963), tous ces titres bien connus pour un seul homme, Stanley Donen. Qui est ce réalisateur dont le nom a été relégué au placard ? L'un des plus grands réalisateurs et l'un des plus innovants !

 

Stanley Donen est né à Columbia en 1923. Dés son plus jeune âge il suit des cours de danse et en 1940 il s'envole pour Broadway où il devient danseur. Dans la première comédie à laquelle il participe en tant que danseur, il rencontre Gene Kelly qui tient le rôle titre. Tous deux vont devenir amis et s'associer pour réaliser des films dont "Singin'in the rain". Cependant, après un succès considérable avec ce dernier en 1952 et avec "Un jour à New-York", avant, en 1947, le film "Beau fixe sur Nex-York" va marquer la fin de la collaboration des deux hommes. Si Kelly, en solo, ne se révèle pas être un grand réalisateur, Donen, lui, confirme son talent avec un style qui lui est bien propre : des films souvent drôles et décalés, toujours au second degré, avec des couleurs éclatantes et des chorégraphies belles et innovantes. Il va prendre pour acteurs fétiches notamment Audrey Hepburn et Cary Grant. Il s'installe ensuite en Angleterre où il fini sa carrière à la télévision.

Il est encore vivant à 89 ans. 

Pour avoir un aperçu de son travail, voir la partie "Plus de vidéos" (http://cinebox.blog4ever.com/blog/lire-article-735958-9952301-trois_scenes_ou_trois_bonnes_raisons_pour_aimer_st.html).

Et avant ça, un aperçu de "Funny face" et de ses superbes chorégraphies :

 

 





 


 


 



 


15/05/2013
0 Poster un commentaire

Tex Avery : Quoi de neuf, Docteur ?

Frederick Bean Avery, plus communément appelé Tex Avery, est un dessinateur, un animateur et un réalisateur de dessins-animés.

Il est né le 26 février 1908 au Texas (c'est de là que lui vient le "Tex") et est mort le 26 août 1980 en Californie.

Tex Avery, c'est cet homme qui est à l'origine de Bugs Bunny, Daffy Duck ou encore Porky le cochon. C'est grâce à lui que nous avons passé nos dimanches matins devant "Tom et Jerry" et  "Bipbip et Coyote". Et c'est aussi de lui que nous viens l'idée de l'enclume donnée à l'ennemi au bord d'un précipice. Tous ces cartoons, tous ces gags loufoques de la tête d'un seul homme.

Il commence sa carrière en 1929, cependant comme assistant dans une équipe d'animateurs aux studios Universal. Ce n'est qu'en 1935 qu'on lui laisse l'occasion d'exprimer son talent en lui donnant la direction d'une équipe. C'est à cette époque qu'il crée les Looney Tunes. Daffy Duck fait son apparition en 1937 et Bugs Bunny tel qu'on le connait aujourd'hui dans les années 40.

C'est à la MGM qu'il va se mettre à faire les court-métrages d'animation, ce qu'il avait fait avant étant plutôt des séries mettant en scène ses personnages. Le premier est l'adaptation du conte "Les trois petits cochons" dans un film anti-hitlérien : Blitz Wolf.

En 1943 un autre des personnages d'Avery les plus célébres fait son apparition, le chien Droopy et sa fameuse phrase : "And you know what ? I'm happy".

En 1955 sa carrière dans le cinéma s'arrête suite à des disputes avec un producteur. Il se reconvertie dans la publicité.

Il meurt d'un cancer du poumon à 72 ans.

Tex Avery a révolutionné le dessin-animé avec des personnages loufoques, parfois à la limite de la débilité (à la base Daffy Duck sautait dans tous les sens en faisant "Woo-ou-hou", des gags originaux et toujours aussi drôles. A tel point qu'il détronera le géant du film d'animation, Walt Disney. Son style se caractérise par des personnages parlant à la caméra, des gags poussés jusqu'au bout, notamment la sortie des héros de la pellicule du film.

 

Pour en savoir plus sur son style, je vous conseille de voir "Qui veut la peau de Roger Rabbit ?" qui explique de nombreuse chose sur les toons. 

J'ai posté quelques uns de ses films dans la catégorie "Plus de vidéos".

 


11/04/2013
0 Poster un commentaire

George Cukor

 

 

George Cukor est un réalisateur originaire de New-York. Il né le 7 juillet 1899 et meurt le 24 janvier 1983 à Los Angeles.

Il a notamment réalisé "My fair lady" avec Audrey Hepburn pour lequel il remporta l'Oscar du meilleur réalisateur en 1965, ainsi que "A star was born" avec Judy Garlant.

Il débuta sa carrière à Broadway puis fut lancé à Hollywood par le producteur David O'Selznick. Dès lors il se spécialise dans la comédie et réalise "The Philadelphia story" dans lequel il dirige Katharine Hepburn - son actrice fétiche qu'il dirigea dans 10 films au total - aux côtés de James Stewart et Cary Grant; ou encore "The women", film exclusivement joué par des femmes et dans lequel on retrouve Joan Crawford, Rosalind Russell ou encore Norma Shearer.

Il devait être le réalisateur du fameux "Autant en emporte le vent", mais suite à de violents désaccords avec Selznick, il fut remplacé par Victor Fleming. De même pour "Le magicien d'Oz" où il fut remplacé par le même réalisateur et pour les mêmes raisons.

D'autre part, il dirigea Marilyn Monroe dans deux films : "Le milliardaire" où l'actrice donne la réplique à Yves Montand et dans lequel on retrouve notamment la fameuse scène de l'ascenceur; et "Something's got to give", la dernière apparition de Monroe qui resta cependant inachevé.

Il termine sa carrière en 1981 avec "Rich and famous" et meurt deux ans plus tard à l'âge 83 ans.

George Cukor reste un innovateur, avec principalement "Women", original puisque uniquement joué par des actrices, mais aussi pour  avoir intégré dans le film, en noir et blanc, une seule et unique scène en couleur.


05/04/2013
0 Poster un commentaire